Vereniging voor Belgisch-Turkse Vriendschap | Association d'amitié belgo-turque

Beltud, L’Association d’amitié belgo-turque, organise depuis quatre ans la finale du «Festival international des Langues et des Cultures» (IFLC), qui se déroule en Belgique sous le nom de «Couleurs du monde». Avec le festival, Beltud vise à promouvoir le dialogue interculturel et l’amitié entre les différentes communautés. Ce dialogue interculturel est également au centre des autres activités de Beltud, axée sur la coexistence pacifique et la promotion de la cohésion sociale.

Avec ces événements, Beltud présente la culture turque au grand public, mais célèbre également le patrimoine culturel belge. Parmi celles-ci, les « Journées de la culture de Bruxelles » et « Les Couleurs de la Belgique ».  Beltud est l’une des associations membres fondatrices de FEDACTIO (la Fédération des Associations Actives de Belgique), qui est également partenaire de l’événement «Colors of the World».

En 2010, Beltud a commencé à mettre en avant «Couleurs de Belgique», un concours annuel visant à promouvoir le multilinguisme, l’art de vivre-ensemble, la beauté de la diversité et du pluralisme et le respect mutuel. En outre, des efforts ont été déployés pour découvrir les compétences artistiques des participants. En 2015, Beltud a conclu un partenariat avec le Festival international des Langue et des Cultures (IFLC). Cela a donné à ‘Colors of Belgium’ un caractère international qui est devenu ‘Colors of the World’. ‘Colors of the World’ est traditionnellement la dernière étape de l’IFLC, qui attire les amateurs d’art et de paix du monde entier.

Le Festival International des Langues et des Cultures (IFLC) a beaucoup évolué depuis sa première représentation en 2003 en Turquie. En 2013, le festival a fait une percée internationale, avec des premières en Éthiopie, en Roumanie et en Allemagne et, à ce jour, c’est une organisation mondiale qui, par ses performances, établit le lien entre la langue, la culture et l’art.

Les précédentes éditions de l’IFLC en Belgique (sous le nom de «Couleurs du Monde») ont été organisées à Bruxelles, une métropole qui reflète à elle-même la diversité du festival. En 2018, il a été décidé de déplacer «Colors of the World» à Anvers, une ville avec une image interculturelle tout aussi impressionnante.

L’art est une forme d’expression universelle qui peut conduire à une meilleure compréhension entre les différents groupes. C’est pourquoi « Colors of the World » a voulu s’y consacrer. Le festival montre que des artistes de différentes origines culturelles et de différentes langues maternelles peuvent collaborer et communiquer entre eux. De plus, l’art rapproche les individus car il est le moyen idéal pour combattre les préjugés, éliminer la peur de l’inconnu et promouvoir la paix.